Hamadan, une ville située au-dessous du massif montagneux d’Alvand Kuh à 18000m d’altitude. Seulement à 3h de route en bus de Téhéran, cette ville fut l’une des plus grandes villes de la Perse Antique. Une importante partie du centre-ville est consacrée aux fouilles archéologiques de l’ancienne cité.

Pour découvrir Hamadan, j’ai eu la chance d’être accueillit par un couple iranien d’origine d’Hamadan.

Dès mon arrivée, on m’emmène sur les hauteurs de la ville afin de visiter les inscriptions de Ganjnameh. En effet, à 10 km du centre ville, dans les magnifiques montagnes, se trouvent des anciennes inscriptions de Darius I et son fils Xersès en trois langues, vieilles de 2500 ans. 

A quelques mètres de là, une cascade envahie de monde pousse un bruit fracassant. L’accès est très glissant et il y a beaucoup d’embouteillage, alors attention à toi ! 

Au alentour, il y a pleines d’activités, comme le saut en longueur, manèges, téléfériques pour aller jusqu’au en haut de la montagne et de nombreux stands de poteries et d’autres objets. C’est un endroit sympa où les habitants y viennent nombreux pour se promener et pique-niquer.

Le lendemain matin, je prends un taxi que j’ai partagé avec d’autres personnes pour explorer la plus grande cave d’eau au monde. La Cave d’Ali Sadr à 70km de Hamadan, est une gigantesque grotte que l’on soupçonne pas du tout à notre arrivée ! Vraiment, on ne peut jamais imaginer qu’une cave d’une telle profondeur se trouve sous nos pieds !

La température de la cave est de 14 degré, quant à l’eau elle est de 12 degré peut importe la saison. La profondeur de l’eau varie d’un mètre à 14m wahouuuuu

C’est tellement  immense que la majorité de la visite se fait sur des barques ou avec un pédalo. Par contre, un seul employé parlait anglais, alors il faut penser à prendre une brochure avant l’entrée de la cave pour avoir plus d’explications. 

A la fin de ma visite, j’avais du mal à trouver un bus ou un taxi pour rentrer à Hamadan et un groupe de touristes iraniens m’invite à me joindre à eux dans leur bus privé. Ils étaient de Khouzistan et venaient visiter Hamadan pour trois jours. Super, une des femmes parle un peu français et s’assoie avec moi. Il y’avait une bonne ambiance dans le bus, un homme jouait de la darbouka pendant que les autres chantaient et les femmes criaient YOU YOU YOUY… C’était vraiment très marrant de partager le trajet avec les familles.

Le bus me dépose juste à côté du monument dédié à la tombe de Baba Taher, un grand poète soufi du 10s. Le tombeau est récent, alors je me suis juste contenter de le regarder depuis le jardin peuplé de monde qui pique-niquait. 

Juste à 15mn de marche, une très belle mosquée Great Jame Mosque se trouve au plein milieu d’un rond-point. De vielles dames en chador assises parterre sous une chaleur insupportable, discutent entre elles en attendant peut être l’heure de la prière. La mosquée est très belle de nuit avec des lumières de différentes couleurs. 

Et à quelque kilomètres, on trouve la tombe d’Esther et de son père Mordechai, dernière présence juive à Hamadan. C’est le rabbin lui même qui me fait visiter les lieux en français et me propose de réaliser une prière pour moi en posant mes mains sur le tombeau d’Esther. C’est un charmant personnage qui collectionne des objets du monde entier et qui bien sûr demande un peu d’argent à la fin de la visite. 

Par la suite, je marche avec mes sandales dans la ville en travaux, j’avais de la poussières partout sur les pieds. Je t’avoue qu’il n’y avait pas vraiment grand chose à voir dans la ville. Je me suis donc dirigée vers Hegmataneh Hill. Un site archéologique qui s’étale sur des kilomètres et se compose de ruines de l’ancienne capitale, ainsi que d’un musée et d’une église. Il reste les fondations de quartiers de maisons, des traces de remparts. Le plus intéressant est le musée, qui contient quelques beaux objets antiques et islamiques.

Mon séjour à Hamadan se termine par la visite de l’usine de saucisse et de salami de mon hôte. Il est manager de l’usine et il était fier de me faire goûter ses produits. J’ai vraiment partagé de bons moments avec ce couple très sympathique.